[Interview] Hugo et son carnet

2017-06-19 (3)

En 3 mots qui es-tu ?

Bonjour, moi c’est Hugo, j’ai 24 ans et je suis originaire de Lyon. Je travaille chez Kozea depuis 11 mois jour pour jour comme web designer. Concernant mes études, J’ai commencé par un BTS communication visuelle option multimédia puis une licence professionnelle webdesign sensoriel et stratégie de création en ligne à Limoges.

 

J’aime :

  • Sport : 10 ans de basket, je suis supporter de l’ASVEL et des Spurs
  • Série du moment : Dix pour cent
  • Film préféré : Searching for Sugar Man de Malik Bendjelloul
  • Musique du travail : Un mix de Jamie XX & John Talabot pour Bis Radio Show
  • Plus : j’aime venir au travail à vélo, ça m’aère l’esprit

 

Pourquoi as-tu un carnet sur ton bureau ?

C’est mon carnet top secret. Il m’a été offert par Benjamin, notre comptable lors de mon arrivé chez Kozea. Il est vraiment très pratique, je pense que même à l’air du numérique, rien ne peut remplacer un feutre et un carnet. Avec, je prends des notes, je fais des dessins, croquis, je liste les choses à ne pas oublier, etc. C’est très important dans mon travail de faire des dessins, une image vaut mille mots.

 

2017-06-19Comment ce carnet t’aide dans ton travail chez Kozea ?

Il m’aide beaucoup dans mon travail, que ce soit pour créer une maquette ou un wireframe. Faire un dessin de 5 secondes peut me faire économiser beaucoup de temps et j’aime garder une trace écrite de mon travail. Pour le moment, j’ai rempli la moitié de mon carnet et j’en suis assez fier. J’ai même converti Annabelle, une graphiste de chez Kozea.

 

Kozea et toi, c’est … ?

Kozea c’est un super apprentissage pour les parties UX (expérience utilisateur), UI (expérience interface) et l’intégration. Ma formation porte plutôt sur le côté graphisme, ici je peux toucher à tout et devenir plus performant dans ces domaines. J’aime cette liberté de pouvoir m’étendre sur d’autres univers que le graphisme. J’ai connu Kozea grâce à Pauline, une graphiste. Ce qui m’a plu : l’ambiance et la bonne humeur des gens.

En plus, c’est génial de concevoir des produits et des services en globalité. Ici on développe une idée, un projet, un concept. Kozea est un vrai laboratoire d’idées autour du digital !

 

2017-06-19 (1).jpgQue fais-tu exactement chez Kozea ?

Concrètement je conçois les maquettes, je créé les pages des nouveaux sites. La première étape consiste à lister les éléments que je dois placer sur la page. Puis je fais des croquis, pour pré-organiser le contenu. Je passe ensuite sur ordinateur pour placer plus précisément tous les éléments du site, ça s’appelle un wireframe. Pour finir, j’applique les couleurs, je choisis des typographies, etc. et ma maquette est prête.

L’ordinateur est vraiment pratique, mais c’est quand même plus long qu’avec un stylo et un papier, poser mes idées sur une feuille me permet de mieux réfléchir et ainsi gagner du temps.

J’ai d’autres projets en parallèle, comme Promomaker, un concepteur de PLV pour les groupements de pharmaciens. J’ai créé un wireframe pour l’interface et je supervise les tests utilisateurs avec des pharmaciens. Et Gibolt, notre outil interne de gestion de tâches, j’ai revu l’interface pour le faire évoluer.

 

Pour toi, une bonne journée de travail chez Kozea, c’est ?

Venir en vélo quand il fait beau. Jean-Pierre, notre Responsable Développement Commercial qui nous apporte des croissants pour le petit déjeuner. Travailler en équipe sur un projet commun. Jouer au babyfoot entre midi et deux. L’après-midi, travailler de mon côté et le soir partager à l’équipe mon travail, qu’il plaise à tout le monde. C’est agréable quand tout le monde est content de ton travail. Ensuite rentrer à vélo et boire une bière en écoutant un vinyl. Voilà une journée parfaite !

 

Quand tu n’es pas au bureau, on te trouve où ?

Je suis partout entre Croix Rousse et Vaise. Sinon le samedi matin je suis au marché de la Croix Rousse, au stand du tripier. Venez goûter sa terrine de foie de volaille !

 

2017-06-19 (2)Laurène, qui a réalisé l’interview précédente voulait te poser une question : Ça ne te dérange pas trop quand je te demande de l’aide pour la réalisation de mes visuels et penses-tu qu’un jour je pourrais prendre ta place de graphiste ?

Non, ça ne me dérange pas, en plus elle se débrouille de mieux en mieux, j’ai moins de choses à retoucher. Elle me seconde déjà pour la création des visuels des pages Facebook, mais il lui faudra encore du temps pour me remplacer.

 

Quelle question voudrais-tu poser à Dorothée, le prochain membre de l’équipe à répondre au questionnaire ?

Quel sera le nom de ton bébé ? Et plus sérieusement, comment fais-tu pour te souvenir de tous les rouages du tiers-payant ? Ça m’impressionne !

 

Si ton interview atteint les 50 likes, le CM s’engage à t’offrir un petit quelque chose. Que désirerais-tu ?

  • 50 : une bière au  @bieristanVilleurbanne
  • 100 : une pizza chez @pizzeriailficolyon
  • 1000 : deux places pour un match de l’OL.
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :