[Article du mois] Communiquer sur les réseaux sociaux : que dit la loi ?

Être présent sur les réseaux sociaux, c’est être présent là où sont vos patients ! Pour que votre communication soit efficace, il est important de répondre aux attentes des internautes : se positionner comme un acteur de santé.

En revanche, le secteur de la santé reste un secteur très réglementé, il est donc important de se renseigner avant d’entreprendre toute communication digitale.  

Que dit la législation ?

A l’heure actuelle, il n’existe aucun texte réglementant l’utilisation des réseaux sociaux par les pharmaciens. Dès lors, la publicité sur internet, ou via les réseaux sociaux, n’étant ni expressément autorisée ou interdite, il est fortement recommandé de suivre les principes déontologiques de la profession. 

En effet, la communication de votre officine est réglementée par le Code de déontologie et le Code de la Santé Publique.

Règles du Code de déontologie à respecter :

  1. Article R. 4235-30 : “Toute information ou publicité, lorsqu’elle est autorisée, doit être véridique, loyale et formulée avec tact et mesure”
  2. Article R. 4235-21 CSP : “Il est interdit de porter atteinte au libre choix [du patient]”
  3. Article R. 42-35-3 : “[Le Pharmacien] doit avoir en toutes circonstances un comportement conforme à ce qu’exigent la probité et la dignité de la profession. Il doit s’abstenir de tout fait ou manifestation de nature à déconsidérer la profession, même en dehors de l’exercice de celle-ci”
  4. Article R. 4235-22 : “Il est interdit aux pharmaciens de solliciter la clientèle par des procédés et moyens contraires à la dignité de la profession”
  5. Article R. 4235-58 : “La publicité pour les produits ou articles dont la vente n’est pas réservée aux pharmaciens est admise à condition de demeurer loyal, se présenter sur un support compatible avec la dignité de la profession, observer tact et mesure dans sa forme et son contenu, ne pas être trompeuse pour le consommateur.
  6. Article L5122-2 : “La publicité (…) ne doit pas être trompeuse ni porter atteinte à la protection de la santé publique. Elle doit présenter le médicament ou produit de façon objective et favoriser son bon usage”
  7. Article L 5122-6 : “La publicité auprès du public pour un médicament n’est admise qu’à la condition que ce médicament ne soit pas soumis à prescription médicale (…). Les campagnes publicitaires pour des vaccins ou [certains] médicaments peuvent s’adresser au public. [Elles doivent être accompagnées] des mentions minimales obligatoires que le Haut Conseil de la santé publique détermine”

La communication de votre pharmacie est également régie par le Code du Commerce, le Code de la Consommation (pour les laits infantiles 1er âge, par exemple), la réglementation Européenne sur les Dispositifs Médicaux (DM), la charte internet de l’ANSM et les différentes réglementations du droit à l’image et du numérique.

Que pouvez-vous publier ?

Pour résumer, vous ne pouvez pas : 

  • Faire de publicité payante pour une officine sur internet
  • Communiquer sur les médicaments remboursés, à l’exception des substituts nicotiniques (après obtention d’une autorisation de l’ANSM et si le caractère remboursable n’est pas exprimé). 
  • Inciter votre patientèle à la surconsommation.
  • Solliciter votre patientèle.
  • Octroyer des primes (ou tout moyen de fidélisation de la patientèle).
  • Faire de la publicité déloyale, trompeuse ou non conforme avec la dignité de la profession. 

Exemples de contenus que vous pouvez publier :

  • Photos de votre équipe et de votre officine afin d’humaniser vos réseaux sociaux et vous apporter plus de crédibilité : “Vous existez vraiment”.
  • Actualités de votre officine.
  • Articles d’actualité sur le thème de la santé (journées mondiales, événements, innovations, actualités…).
  • Visuels (promotions, conseils santé, mises en avant de produits…).
  • Jeux concours, sur des produits de parapharmacie uniquement, pour fidéliser vos patients abonnés à vos réseaux sociaux en les remerciant. Cela vous permettra également d’augmenter la fréquentation de votre officine et de votre site internet.
  • Sondages, questions ouvertes sur des thèmes liés à votre officine (santé, actualité…) pour interagir avec vos abonnés.
  • etc.

Les jeux concours

Si vous aviez l’intention de proposer des incitatifs pour vos patients, Facebook réglemente les jeux concours proposés sur sa plateforme. L’incitation à la participation est interdite. Vous ne pouvez pas demander à vos patients :

  • d’identifier des amis pour participer
  • de partager le lien de votre jeu sur leurs propres comptes Facebook
  • de partager le lien de votre jeu sur les comptes de leurs amis

Demandez simplement à vos patients de commenter votre publication, puis tirez au sort les participants. Vous pouvez aussi poser une question et sélectionner les gagnants parmi ceux qui auront répondu correctement par exemple.

Vous avez également l’obligation d’afficher le règlement de votre jeu concours sur votre page Facebook. La rédaction d’un règlement pour un jeu concours est unique pour chaque jeu concours. Il précise l’ensemble des dispositions aux participants et permet de démontrer, en cas de litige, que le concours est juste et loyal. 

Kozea group, par l’intermédiaire de son agence e-marketing Kozea media, offre la possibilité d’externaliser la gestion des pages Facebook à un coût maîtrisé. Nous vous accompagnons dans votre communication digitale tout en respectant les contraintes définies par le secteur de la santé. Avec des solutions adaptées aux pharmaciens, vous répondrez aux nouvelles attentes de vos patients.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :